3 sur 7

L’épargne et les services financiers

Un métier en pleine expansion au sein du Groupe.

En chiffres

Encours

6 083 M€

en 2015

9 926 M€

en 2016
soit

+ 63 %

Chiffre d'affaires

741 M€

en 2015

1 055 M€

en 2016
dont 1024 M€ en individuel et 31 M€ en collectif
soit

+ 42 %

Résultat technique

11 M€

en 2015

23,1 M€

en 2016
soit

+ 110 %

Questions
à Renaud Célié

Directeur Général Adjoint du Groupe APICIL, en charge de l'épargne et des services financiers, Renaud Célié revient sur les temps forts de l'année 2016.

Les marques épargnes

3 marques pour structurer l'offre épargne et sa distribution
Marque à l’intention des CGPI
Marque pour la distribution directe tous segments de clientèle

Marque institutionnelle /ombrelle s’adressant aux Grands Comptes

Marque projets ER (retraite supplémentaire, Luxembourg,..)
Marque type banque privée auprès des clients hauts de gamme

Qu’est ce que l’Asset
Management ?

L’asset management, plus connue sous le nom de la gestion d’actifs, consiste à placer l’argent confié par les clients de l’asset manager. Cela nécessite donc en amont de :

  • S’enquérir des besoins du client (durée du placement, niveau de risque accepté, etc)
  • Placer sur les marchés financiers
  • Suivre les risques liés aux placements
  • Rendre compte des performances réalisées
  • Et bien sûr, à tout moment, ou à l’échéance prévue rendre l’argent au mandant

Bertrand Jounin, Directeur de la gestion d’actifs au sein du Groupe APICIL nous parle de l’Asset Management

La diversification réussie de Gresham Banque
Privée

Les fonds en euros des contrats d’assurance-vie ont longtemps été le choix des épargnants.
Le contexte financier ayant considérablement changé et ces fonds ayant perdu de leur attrait, nombre d’épargnants s’interrogent sur la meilleure façon de réallouer leur épargne.
Dans ce paysage patrimonial en mutation, GRESHAM a poursuivi ses efforts en 2016 pour accompagner ses clients dans leur diversification avec une palette très large de solutions en unités de compte, auxquelles s’ajoute une offre bancaire large.
Ainsi, la collecte en assurance-vie a été qualitative en 2016, le fonds en euros ne représentant plus que 46 % de la collecte totale.